Centre Hospitalier de Bazas à BAZAS | Gironde

coordonnees

Centre Hospitalier de Bazas à BAZAS | Gironde
4 chemin dit de Marmande
33430 BAZAS
France
Voir le numéro
05 56 65 04 65

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
43
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la France lors des deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une accélération significative du nombre de personnes en situation de dépendance liée au vieillissement de la population.
Les aides apportées aux personnes dépendantes proviennent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de différentes prestations comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie). Elles disposent à la fois de la présence d'un entourage familial et d’une solidarité collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. De plus, les dépenses au titre de l'APA pourraient sérieusement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut implique une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. En revanche, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’APA).

Dans l'optique de bien garantir l’arrivée de l’un de vos proches au sein d'une structure spécialisée, voici, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations importantes, si disponibles.
Chaque établissement a des spécificités dédiées. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel présent dans l'établissement selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement spécialisé propose un certain nombre de services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos questions.