Hôpital de Haut Lévêque - CHU de Bordeaux à PESSAC | Gironde

coordonnees

Hôpital de Haut Lévêque - CHU de Bordeaux à PESSAC | Gironde
Avenue de Magellan
33604 PESSAC
France
Voir le numéro
05 56 79 56 79

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
0
Lits hopital jour SSR : 
4

Plan d’accès et cadre

Dans un avenir proche, le vieillissement démographique en France mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que la durée de vie moyenne de la population en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 50% d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, l’aide émanant des proches pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la part demeurant au dépens de la personne est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Concernant les aides ménagères attribuées par le Conseil départemental, le nombre de prestations allouées n'est pas le même que le nombre d'allocataires : sur le plan national, environ 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée ? Cette fiche dispose de l'intégralité des renseignements que vous recherchez pour bien préparer votre inscription.
Chaque établissement dispose de caractéristique précises. Retrouvez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans l'établissement selon les soins apportés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure propose un certain nombre de services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos requêtes.