Hôpital d'Instruction des Armées Robert Picqué à VILLENAVE D ORNON | Gironde

coordonnees

Hôpital d'Instruction des Armées Robert Picqué à VILLENAVE D ORNON | Gironde
351 route de Toulouse
33882 VILLENAVE D ORNON
France
Voir le numéro
05 56 84 70 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
18
Lits hopital jour SSR : 
6

Plan d’accès et cadre

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la population française lors des deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent se reposer sur la mutualisation de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien provenant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de seniors dépendants. De plus, les dépenses au titre de l'APA sont censées sérieusement évoluer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont le statut demande une aide pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. Par contre, la partie demeurant à la charge de la personne est directement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent également l’APA).

Retrouvez sur cette fiche tous les renseignements à votre disposition vous permettant de préparer idéalement votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un établissement spécialisé.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Retrouvez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
En fonction de vos critères, Essentiel Autonomie vous donne accès à tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les informations utiles concernant la vie au sein et à proximité de l’établissement.