Hôpital de Rangueil - CHU de Toulouse à TOULOUSE | Haute-Garonne

coordonnees

Hôpital de Rangueil - CHU de Toulouse à TOULOUSE | Haute-Garonne
Avenue Jean Poulhes
31059 TOULOUSE
France
Voir le numéro
05 61 32 25 33

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
29
Lits hopital jour SSR : 
20

Plan d’accès et cadre

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France mènera à une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes : même si la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de de moitié plus d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, est en passe de faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à sensiblement diminuer, amoindrissant par conséquent l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l'APA seront, elles aussi, amenées à changer, et résulteront principalement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une assistance pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toujours est-il, la part restant à la charge de la personne est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Afin de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'un établissement spécialisé, voici, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Découvrez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quels sont les services et activités proposés en termes de maintien du lien social et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions à propose de la restauration, les animations et activités, les loisirs, les moyens de transport et le plan d'accès à l’établissement.