Polyclinique médicale de La Lèze à LAGARDELLE SUR LEZE | Haute-Garonne

coordonnees

Polyclinique médicale de La Lèze à LAGARDELLE SUR LEZE | Haute-Garonne
468 chemin Reguenade
31870 LAGARDELLE SUR LEZE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
81
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 50% d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
La prise en charge des personnes dépendantes est caractérisée par deux éléments : l'implication en provenance de la famille, mais aussi la solidarité collective qui se traduit par des solutions telles que l’allocation personnalisée d’autonomie par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre croissant de personnes âgées dépendantes. De plus, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie devraient foncièrement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation implique une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. En revanche, la part restant au dépens du bénéficiaire est fortement répercuté par les revenus de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans une structure pour seniors. Attention toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des informations disponibles vous permettant de préparer parfaitement votre entrée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Retrouvez les informations importantes relatives aux caractéristiques de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des détails concernant les praticiens en place, selon les soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée propose plusieurs services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos interrogations.