Centre Médical La Rouvière à NOTRE DAME DE LA ROUVIERE | Gard

coordonnees

Centre Médical La Rouvière à NOTRE DAME DE LA ROUVIERE | Gard
Fondation Métallurgique et Minière
30570 NOTRE DAME DE LA ROUVIERE
France
Voir le numéro
04 67 81 65 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
53
Lits hopital jour SSR : 
0

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après au rapport de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la population française au cours des deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une croissance significative du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La combinaison de ces deux forces, s’apprête à faire constater une mutation importante dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne dépendante devrait sérieusement décliner, réduisant alors l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles aussi, destinées à changer, et résulteront particulièrement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une aide pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. En revanche, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’APA, également.

Dans l'optique de bien garantir l’arrivée de l’un de vos proches au sein d'une structure spécialisée, nous vous proposons, sur cette fiche, l'ensemble des informations importantes, si disponibles.
Chaque établissement a des caractéristiques propres. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant présent dans l'établissement selon les soins proposés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement spécialisé propose un certain nombre de services et prestations aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos interrogations.