Centre Hospitalier Notre Dame de la Miséricorde à AJACCIO | Corse

coordonnees

Centre Hospitalier Notre Dame de la Miséricorde à AJACCIO | Corse
27 avenue Impératrice Eugénie
20184 AJACCIO
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
32
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon au rapport de l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la population française lors des vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA.

L'association de ces deux types d'aides, est en passe de connaître une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée dépendante est voué à notablement baisser, réduisant par conséquent l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses associées à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles aussi, vouées à changer, et résulteront principalement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une assistance pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toujours est-il, la part restant à la charge du bénéficiaire est directement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide financière permet à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des informations à votre disposition pour vous permettre d'anticiper de la meilleure façon votre entrée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Retrouvez les informations importantes relatives aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des précisions concernant les professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée propose plusieurs services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos interrogations.