Maison Saint Joseph à QUIMPERLE | Finistère

coordonnees

Maison Saint Joseph à QUIMPERLE | Finistère
28 rue du Bourgneuf
29393 QUIMPERLE
France
Voir le numéro
02 98 96 41 50

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
50
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Les rapports de l’INSEE sont remarquables et interpellent. Dans quelques années,, la mutation démographique de la population amènera, à une accélération notoire du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie dans le pays. De 800 000 aujourd’hui, on devrait en recenser 1 200 000 dans 20 ans environ.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l'assistance découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer compte tenu du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut nécessite une aide pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de revenus. En revanche, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est directement impactée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont insuffisantes. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des allocataires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche tous les renseignements à votre disposition pour vous permettre d'aborder de la meilleure manière votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Voici donc les informations importantes liées aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des détails concernant les praticiens en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure propose un certain nombre de services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.