Clinique Les Glénan à BENODET | Finistère

coordonnees

Clinique Les Glénan  à BENODET | Finistère
Chemin de Ker Salé
29950 BENODET
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
127
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de 50% d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l’association de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance émanant des proches pourrait diminuer en raison du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors dépendants. De plus, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées sérieusement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut requiert une aide pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la partie restant au dépens du bénéficiaire est intimement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le département, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est cependant pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH bénéficient de l’APA, également.

Accédez à sur cette fiche établissement tous les renseignements disponibles pour vous permettre d'aborder de la meilleure manière votre arrivée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations importantes liées aux caractéristiques de la structure. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations concernant le personnel en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure propose plusieurs services et prestations aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.