Centre Hospitalier de Cornouaille - Hôpital de Concarneau à CONCARNEAU | Finistère

coordonnees

Centre Hospitalier de Cornouaille - Hôpital de Concarneau à CONCARNEAU | Finistère
61 route de Tregunc
29900 CONCARNEAU
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
72
Lits hopital jour SSR : 
13

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, le vieillissement de la population française mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 400 000 personnes d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
La prise en charge des personnes de la dépendance est caractérisée par 2 types de soutien : l’aide en provenance de la famille, mais également l'entraide collective qui s'apparente à des pensions comme l’allocation personnalisée d’autonomie par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l’aide découlant de l’entourage familial pourrait décliner en raison du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre croissant de seniors dépendants. En outre, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie devraient nettement évoluer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont la situation demande une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la partie restant à la charge du bénéficiaire est directement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement pour personnes âgées. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Découvrez sur cette fiche tous les renseignements disponibles pour vous permettre de préparer idéalement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Retrouvez les informations pratiques liées aux spécificités de la structure. Découvrez aussi les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations à propos du personnel en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos critères, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les éléments utiles concernant la vie quotidienne de l’établissement.