Clinique La Boissière à NOGENT LE PHAYE | Eure-et-Loir

coordonnees

Clinique La Boissière à NOGENT LE PHAYE | Eure-et-Loir
22 rue de La Boissière
28630 NOGENT LE PHAYE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
64
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Les études de l’INSEE sont irrévocables. D'ici quelques années,, la mutation démographique de la population nous confrontera, à une hausse notoire du nombre de personnes âgées dépendantes dans le pays. De 800 000 aujourd’hui, on devrait en recenser 1 200 000 en 2040.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, va attester d' un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance devrait sérieusement diminuer, amoindrissant alors l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, vouées à évoluer, et résulteront essentiellement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont la situation demande une assistance pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

De manière à bien préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches dans une structure spécialisée, nous vous proposons, sur cette fiche, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des caractéristiques propres. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé proposé. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant évoluant dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement propose un certain nombre de services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos interrogations.