Hôpitaux de Chartres - Hôpital Louis Pasteur à LE COUDRAY | Eure-et-Loir

coordonnees

Hôpitaux de Chartres - Hôpital Louis Pasteur à LE COUDRAY | Eure-et-Loir
4 rue Claude Bernard
28630 LE COUDRAY
France
Voir le numéro
02 37 30 30 30

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
0
Lits hopital jour SSR : 
5

Plan d’accès et cadre

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la population française au cours des deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une accélération remarquable du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent avoir confiance en l’association de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l'assistance provenant de l’entourage familial est susceptible de décliner à cause du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les dépenses relatives à l'APA sont censées sérieusement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont le statut nécessite une assistance pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toutefois, la partie restant à la charge de la personne est directement impactée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide permet au bénéficiaire d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des informations disponibles afin de préparer parfaitement votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions concernant le personnel en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure propose un certain nombre de services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos questions.