Centre Hospitalier de La Loupe à LA LOUPE | Eure-et-Loir

coordonnees

Centre Hospitalier de La Loupe à LA LOUPE | Eure-et-Loir
Rue du Docteur Morchoisne
28240 LA LOUPE
France
Voir le numéro
02 37 29 33 11

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
17
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Si on s'appuie sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes est censé connaître une augmentation remarquable dans les années à venir, du fait notamment du vieillissement de la population française. Même si on observe que la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie d'ici 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La combinaison de ces deux forces, s’apprête à attester d' un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée dépendante est voué à sérieusement baisser, allégeant ainsi l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, amenées à évoluer, et dépendront principalement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont le statut requiert une aide pour réaliser les actes essentiels de tous les jours. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. Toutefois, la partie restant au dépens du bénéficiaire est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de faciliter une entrée dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
Concernant les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de prestations allouées ne correspond pas au nombre d'allocataires : en France, environ 80 % des personnes bénéficiant de l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie.

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des renseignements disponibles pour vous permettre de préparer idéalement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Voici donc les informations importantes relatives aux spécificités de la structure. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations à propos du personnel en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement propose un certain nombre de services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos requêtes.