Centre Hospitalier de Dreux à DREUX | Eure-et-Loir

coordonnees

Centre Hospitalier de Dreux à DREUX | Eure-et-Loir
44 avenue Président JF Kennedy
28107 DREUX
France
Voir le numéro
02 37 51 52 53

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
110
Lits hopital jour SSR : 
6

Plan d’accès et cadre

Dans un avenir proche, le vieillissement démographique en France se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : bien que l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de de moitié plus d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l’aide provenant des proches pourrait décliner en raison du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. De plus, les frais au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient fortement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une aide pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la part restant au dépens du bénéficiaire est intimement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’APA, également.

Retrouvez sur cette fiche tous les renseignements à votre disposition pour vous permettre d'aborder au mieux votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un établissement spécialisé.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques liées aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des précisions à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure plusieurs services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à entretenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.