Centre médical de convalescence Sainte Catherine Labouré à LA BAUME D HOSTUN | Drôme

coordonnees

Centre médical de convalescence Sainte Catherine Labouré à LA BAUME D HOSTUN | Drôme
301 Côte Simon
26730 LA BAUME D HOSTUN
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
64
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population mènera à une augmentation du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 50% d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, le soutien découlant des proches est susceptible de décliner compte tenu du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre conséquent de personnes âgées dépendantes. En outre, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient sérieusement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation implique une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiens. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. Par contre, la partie restant au dépens de la personne est intimement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’APA).

Afin de mieux préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches dans une structure spécialisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Capacité de couchage, superficie des chambres, personnel présents selon la nature des soins (médecins, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien ou encore les unités de soins spécialisées faisant partie de l'établissement : vous retrouverez, en détail, tous les renseignements à connaître sur l’établissement.
Selon vos critères, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, alimentation, moyens d’accès à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations pratiques concernant le quotidien au sein de l’établissement.