Centre Hospitalier de Montélimar à MONTELIMAR | Drôme

coordonnees

Centre Hospitalier de Montélimar à MONTELIMAR | Drôme
Quartier Beausseret
26216 MONTELIMAR
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
46
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 50% d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent se reposer sur la mutualisation de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées fortement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut appelle à une aide pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de revenus. Toutefois, la partie restant au dépens de la personne est directement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (en France, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir également l’APA).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche établissement dispense l'intégralité des indications que vous recherchez pour bien préparer votre entrée.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques liées aux caractéristiques de la structure. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations à propos des praticiens en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en matière de vie sociale et de loisirs dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à toutes vos questions à propose de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.