Hôpital Nord Franche-Comté à MONTBELIARD | Doubs

coordonnees

Hôpital Nord Franche-Comté à MONTBELIARD | Doubs
2 rue du Docteur Flamand
25209 MONTBELIARD
France
Voir le numéro
03 81 98 80 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
140
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent se reposer sur la mutualisation de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide découlant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. En outre, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées sérieusement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut demande une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la part restant à la charge de la personne est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Une remarque toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

En vue de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos parents proches dans un établissement spécialisé, vous trouverez, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des précisions à propos des professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure assure un certain nombre de services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à favoriser la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos requêtes.