Centre Médicaliésé de Lolme à LOLME | Dordogne

coordonnees

Centre Médicaliésé de Lolme à LOLME | Dordogne
Combe de Biron
24540 LOLME
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans quelques années, le vieillissement démographique en France mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : si l'espérance de vie moyenne de la population en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives pour assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l’aide découlant des proches est susceptible de décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors dépendants. En outre, les dépenses au titre de l'APA pourraient fortement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont le statut demande une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiens. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la partie restant à la charge de la personne est directement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide financière permet au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée ? Cette fiche établissement dispose de l’ensemble des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre inscription.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Retrouvez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel médical présent dans la structure selon les soins dispensés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure assure plusieurs services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos questions.