Centre Hospitalier de Saint Astier à SAINT ASTIER | Dordogne

coordonnees

Centre Hospitalier de Saint Astier à SAINT ASTIER | Dordogne
Rue du Maréchal Leclerc
24110 ST ASTIER
France
Voir le numéro
05 53 02 78 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
25
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la France lors des vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une augmentation remarquable du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent se reposer sur l'impulsion de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors dépendants. De plus, les frais relatifs à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient foncièrement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère aide locale réservée aux personnes âgées d'au moins 60 ans, considérées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette allocation, sont aptes à continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas allouée selon des pensions de la personne âgée, il reste cependant à régler une partie variable définie à partir des ressources du foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont insuffisantes. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est cependant pas identique au nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’APA, également.

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des renseignements à votre disposition vous permettant de préparer au mieux votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel évoluant dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure propose un certain nombre de services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos requêtes.