Centre Hospitalier Brisset à HIRSON | Aisne

coordonnees

Centre Hospitalier Brisset  à HIRSON | Aisne
40 rue aux Loups
02500 HIRSON
France
Voir le numéro
03 23 58 82 82

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR : 
313

Plan d’accès et cadre

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française pendant les deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
La prise en charge des personnes en situation de dépendance dépend de deux éléments : l’aide venant des parents ou enfants, mais également la cohésion collective qui prend la forme de pensions telles que l’allocation personnalisée d’autonomie par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l'assistance provenant de l’entourage familial pourrait diminuer en raison du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les frais relatifs à l'APA pourraient nettement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toujours est-il, la partie restant à la charge de la personne est intimement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont recours à l’APA, également.

Retrouvez sur cette fiche établissement, toutes les informations que nous avons dans le but de vous aider dans la préparation de votre entrée ou celle d’un de vos parents dans un établissement spécialisé.
Voici donc les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations à propos des praticiens en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos préférences, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, alimentation, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments pratiques concernant la vie au sein de l’établissement.