Centre Hospitalier de Chauny à CHAUNY | Aisne

coordonnees

Centre Hospitalier de Chauny à CHAUNY | Aisne
94 rue des Anciens Combattants d'AFN et TOM
02303 CHAUNY
France
Voir le numéro
03 23 38 55 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
38
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France mènera à une augmentation du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si l'espérance de vie moyenne de la population en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent compter sur l’association de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l’aide découlant des proches pourrait diminuer à cause du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental attribuée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont la situation demande une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la part restant au dépens de la personne est directement influencée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans une structure pour seniors. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche tous les renseignements à votre disposition pour vous permettre d'aborder parfaitement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Voici donc les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des précisions à propos des professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quels sont les services et activités proposés en matière de vie sociale et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie tente de répondre à vos questions au sujet de la restauration, les animations et activités dispensées, les loisirs, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.