Korian Saint-Jean Lez Cèdres à BRIVE LA GAILLARDE | Corrèze

coordonnees

Korian Saint-Jean Lez Cèdres à BRIVE LA GAILLARDE | Corrèze
Impasse des Cèdres
19100 BRIVE LA GAILLARDE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
81
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l’association de deux dynamiques pour assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l’aide provenant des proches pourrait diminuer en raison du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. De plus, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient sérieusement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont le statut demande une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. Par contre, la part demeurant à la charge de la personne est intimement influencée par les ressources de son foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (en France, environ 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche, toutes les précisions que nous avons dans le but de vous aider à préparer votre entrée ou celle d’un de vos parents dans un établissement spécialisé.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quels sont les services et activités proposés en termes de maintien du lien social et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.