Centre Hospitalier de Bort Les Orgues à BORT LES ORGUES | Corrèze

coordonnees

Centre Hospitalier de Bort Les Orgues à BORT LES ORGUES | Corrèze
190 rue Gustave Parre
19110 BORT LES ORGUES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique conduira à une augmentation du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 400 000 personnes d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance provenant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. Par ailleurs, les dépenses relatives à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient sérieusement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première pension départementale destinée aux personnes âgées de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, sont aptes à continuer à réaliser les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas versée selon des pensions de la personne âgée, il reste tout de même à régler une partie variable qui dépend des ressources perçues du foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes en situation de dépendance bénéficiaires n’est cependant pas identique au nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’APA, également.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée ? Cette fiche établissement transmet l'intégralité des informations nécessaires à la bonne préparation à votre entrée.
Sont donc énoncées ici les informations importantes liées aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez également les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails concernant le personnel en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé propose plusieurs services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à entretenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos interrogations.