Hôpital Côte de Nacre - CHU de Caen à CAEN | Calvados

coordonnees

Hôpital Côte de Nacre - CHU de Caen à CAEN | Calvados
Avenue de la Côte de Nacre
14033 CAEN
France
Voir le numéro
02 31 06 31 06

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
17
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon au rapport de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française pendant les vingt prochaines années, si la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une augmentation remarquable du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Les aides apportées aux personnes en perte d'autonomie proviennent aujourd’hui de leurs proches et de diverses prestations telles que l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles disposent à la fois d'un accompagnement familial et d’une aide collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance provenant des proches est susceptible de décliner en raison du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre croissant de personnes âgées dépendantes. De plus, les frais relatifs à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut appelle à une aide pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la part restant à la charge de la personne est intimement impactée par les revenus de son foyer.

Il demeure ensuite un accompagnement voué à soutenir financièrement l’accueil en structure spécialisée pour personnes dépendantes, si les ressources de la personne en question et de ses proches ne suffisent pas : l’aide sociale à l’hébergement (ASH), assistance qui peut être soumis à un recours sur succession.
Concernant les aides ménagères débloquées par le département, le nombre de prestations accordées ne correspond pas au nombre d'allocataires : sur le plan national, près de 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA.

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des renseignements à votre disposition pour vous aider à aborder idéalement votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un établissement spécialisé.
Chaque établissement a des caractéristiques propres. Retrouvez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez aussi connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins proposés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque structure propose un certain nombre de services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos interrogations.