Clinique de La Salette à MARSEILLE | Bouches-du-Rhône

coordonnees

Clinique de La Salette à MARSEILLE | Bouches-du-Rhône
18 Traverse de La Salette
13012 MARSEILLE
France
Voir le numéro
0826 10 33 13

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
80
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France conduira à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de 50% d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA.

La combinaison de ces deux forces, va faire constater une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à notablement diminuer, amoindrissant alors l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses associées à l'APA seront, elles également, vouées à changer, et dépendront principalement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut implique une assistance pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. Toutefois, la part demeurant au dépens du bénéficiaire est fortement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide permet à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, près de 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des renseignements à votre disposition afin de préparer parfaitement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un établissement spécialisé.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Retrouvez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez aussi connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins apportés : infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Selon vos préférences, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments utiles concernant la vie au sein de l’établissement.