Clinique Gériatrique Phocéanne Sud à MARSEILLE | Bouches-du-Rhône

coordonnees

Clinique Gériatrique Phocéanne Sud à MARSEILLE | Bouches-du-Rhône
17 avenue Viton
13009 MARSEILLE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
80
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France se traduira par une augmentation du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de 50% d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Les aides proposées aux personnes en perte d'autonomie résultent de nos jours de leurs proches respectifs et de diverses offres comme l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles disposent à la fois d’une assistance familiale et d’une aide collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l'assistance émanant des proches est susceptible de diminuer à cause du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient nettement changer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut nécessite une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la partie demeurant au dépens de la personne est intimement influencée par les revenus de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Attention toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (en France, environ 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations disponibles avec pour objectif de vous aider dans la préparation de votre entrée ou celle d’un de vos proches dans une structure spécialisée.
Chaque établissement dispose de spécificités précises. Retrouvez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel présent dans l'établissement selon les soins proposés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Selon vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, restauration, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations pratiques concernant la vie quotidienne au sein et à proximité de l’établissement.