Centre Hospitalier Joseph Imbert à ARLES | Bouches-du-Rhône

coordonnees

Centre Hospitalier Joseph Imbert à ARLES | Bouches-du-Rhône
Quartier Fourchon
13637 ARLES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
39
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, d'après au rapport de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la France au cours des vingt prochaines années, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Les aides apportées aux personnes dépendantes émanent de nos jours de leurs proches respectifs et de diverses solutions telles que l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles bénéficient d’une assistance familiale et d’une mobilisation collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l'assistance émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les dépenses au titre de l'APA sont censées foncièrement évoluer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont le statut requiert une aide pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toujours est-il, la partie restant à la charge du bénéficiaire est intimement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide financière permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Pour mieux garantir l’arrivée de l’un de vos parents proches dans une structure spécialisée, voici, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Voici donc les informations pratiques liées aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails à propos du personnel en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé propose quelques services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.