Centre Hospitalier Emile Borel à SAINT AFFRIQUE | Aveyron

coordonnees

Centre Hospitalier Emile Borel à SAINT AFFRIQUE | Aveyron
88 avenue Dr Lucien Galtier
12402 ST AFFRIQUE
France
Voir le numéro
05 65 49 70 22

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon au rapport de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France au cours des vingt prochaines années, si la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
La prise en charge des personnes en situation de dépendance se matérialise par deux types de soutien : l’aide émanant de l’entourage familial, mais également l'entraide collective qui s'apparente à des prestations telles que l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l'assistance découlant de l’entourage familial pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient nettement changer, en fonction des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale prestation locale réservée aux seniors d'au moins 60 ans, estimées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette allocation, peuvent continuer à réaliser les actes quotidiens. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas allouée selon des pensions de la personne âgée, il reste cependant à acquitter une partie variable déterminée en fonction des revenus du foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’APA).

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des informations disponibles pour vous aider à aborder parfaitement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Sont également proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des informations concernant les praticiens en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos préférences, Essentiel Autonomie vous donne accès à tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, restauration, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les informations pratiques concernant la vie quotidienne au sein de l’établissement.