Centre Hospitalier de Castelnaudary à CASTELNAUDARY | Aude

coordonnees

Centre Hospitalier de Castelnaudary à CASTELNAUDARY | Aude
19 avenue Mgr de Langle
11492 CASTELNAUDARY
France
Voir le numéro
04 68 94 56 56

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
25
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance devrait connaître une augmentation remarquée dans les deux prochaines décennies, compte tenu notamment du vieillissement de la population en France. Même sion constate que la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l’association de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l'APA.

La combinaison de ces deux forces, s’apprête à faire constater une mutation importante dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à considérablement baisser, allégeant alors l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, vouées à évoluer, et résulteront particulièrement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut implique une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la part demeurant à la charge de la personne est fortement impactée par les ressources de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement pour seniors. Une remarque toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Pour mieux garantir l’arrivée de l’un de vos parents proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, voici, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations importantes, si elles sont disponibles.
Retrouvez les informations pratiques liées aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations concernant les praticiens en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure propose un certain nombre de services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos questions.