Centre Hospitalier Saint Nicolas à BAR SUR AUBE | Aube

coordonnees

Centre Hospitalier Saint Nicolas à BAR SUR AUBE | Aube
2 rue Gaston Cheq
10200 BAR SUR AUBE
France
Voir le numéro
03 25 27 09 97

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
22
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Si on s'appuie sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance devrait augmenter dans les deux prochaines décennies, du fait notamment du vieillissement de la population française. Même si la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se stabilise, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie d'ici 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent se reposer sur l'impulsion de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées nettement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut requiert une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toutefois, la part demeurant à la charge du bénéficiaire est directement impactée par les ressources de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement adapté pour seniors. Une remarque cependant, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession..
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Retrouvez sur cette fiche, toutes les précisions que nous avons dans le but de vous aider à anticiper votre entrée ou celle d’un de vos parents dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails à propos du personnel en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations utiles concernant la vie au sein de l’établissement.