Résidence Les senioriales La Celle – Résidence service senior à LA CELLE | Var

83170 La Celle
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

Loisirs

  • Animations
     : <br/>
  • Espaces Club : bar, salle de sport, piscine, salon multi média
     : Salle de sport, Boulodrome, Espace multi-activités, Bibliothèque, Tables de jeux, Piscine chauffée

Autres prestations

  • Accueil
  • Chambre d'Hôtes

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Hébergement temporaire
     : NC
  • Capacité totale
     : 47

Accès

  • Parking

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Si on se base sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie est censé croître dans les années à venir, compte tenu notamment du vieillissement de la population française. En supposant que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance découlant des proches pourrait diminuer en raison du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses relatives à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient nettement évoluer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation requiert une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de ressources. Toujours est-il, la part demeurant au dépens de la personne est fortement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont recours à l’APA, de même.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement transmet l’ensemble des informations nécessaires à la bonne préparation à votre inscription.
Chaque établissement a des spécificités propres. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel médical présent dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement propose plusieurs services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos requêtes.