Résidence Les Jardins du Château d'Aiffres – Résidence service senior à AIFFRES | Deux-Sèvres

Résidence Les Jardins du Château d'Aiffres à AIFFRES | Deux-Sèvres
270 rue de l'Eglise
79230 Aiffres
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : <br/>

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 77

Accès

  • Parking

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Listes des événements

Si on se base sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes est censé connaître une augmentation remarquée dans les 20 prochaines années, du fait particulièrement du vieillissement de la population en France. Même si la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide découlant de l’entourage familial pourrait diminuer à cause du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement évoluer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une aide pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. Toutefois, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement impactée par les revenus de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement adapté pour personnes âgées. Attention toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, environ 80 % des allocataires obtenant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement dispose de l’ensemble des précisions requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Retrouvez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel médical évoluant dans la structure selon les soins dispensés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Selon vos préférences, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, restauration, moyens d’accès pour aller à l’établissement, découvrez les éléments utiles concernant le quotidien au sein et à proximité de l’établissement.