Résidence les Hespérides Villa Malesherbes – Résidence service senior à PARIS | Paris

Résidence les Hespérides Villa Malesherbes à PARIS | Paris
112 Boulevard Malesherbes
75017 Paris
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Services d'aide à la personne
  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : <br/>
  • Espaces Club : bar, salle de sport, piscine, salon multi média
     : <br/>

Autres prestations

  • Accueil

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : même si l'espérance de vie moyenne de la population en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 400 000 personnes d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent compter sur l’association de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, l'assistance découlant des proches pourrait décliner à cause du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre croissant de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie devraient foncièrement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont le statut nécessite une aide pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de revenus. Par contre, la part demeurant au dépens de la personne est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide financière permet à la personne concernée d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, près de 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez ici l’ensemble des informations à connaître pour préparer votre entrée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement a des spécificités propres. Découvrez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez aussi connaissance du personnel présent dans l'établissement selon les soins dispensés : infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure assure plusieurs services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos interrogations.