Résidence Sairenor – Résidence service senior à CERBERE | Pyrénées-Orientales

Résidence Sairenor à CERBERE | Pyrénées-Orientales
66290 Cerbère
Résidence seniors prochainement en commercialisation

Fiche d'information

Soins

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie
  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

  • Repas à emporter ou portage de repas

Loisirs

  • Animations
     : NC

Autres prestations

  • Accueil

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 35
  • Chambres, appartements meublés

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Si on se base sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait croître dans les années à venir, compte tenu particulièrement du vieillissement de la population française. En supposant que la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie en 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
La prise en charge des personnes dépendantes se matérialise par 2 éléments : l’aide venant de l’entourage familial, mais aussi la cohésion collective qui s'apparente à des prestations comme l’allocation personnalisée d’autonomie par exemple.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l'assistance émanant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. En outre, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie devraient nettement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut appelle à une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. Toutefois, la partie restant au dépens du bénéficiaire est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est cependant pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’APA, de même.

Retrouvez sur cette fiche, l'intégralité des informations disponibles dans le but de vous aider dans la préparation de votre accueil ou celui d’un de vos parents dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel médical évoluant dans l'établissement selon les soins proposés : médecins, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement assure quelques services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.