La Girandière Clermont Ferrand – Résidence service senior à CLERMONT FERRAND | Puy-de-Dôme

42 rue du Clos Four
63000 Clermont Ferrand
TELEPHONER: 
  • animaux
    Accueil des animaux de compagnie
  • commerces
    Commerces à proximité

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Services d'aide à la personne
  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie

Confort et Services

Cadre

  • Navette
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

Loisirs

  • Animations
     : NC

Autres prestations

  • Accueil
  • Accueil des animaux de compagnie

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 90
  • Chambres, appartements meublés

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si la durée de vie moyenne de la population en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accentuer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l'impulsion de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l'assistance provenant de l’entourage familial est susceptible de diminuer en raison du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. Par ailleurs, les frais incombant à l'APA sont censées foncièrement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. Toutefois, la partie demeurant à la charge de la personne est directement impactée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement pour personnes âgées. Attention toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’APA).

Découvrez sur cette fiche tous les renseignements disponibles pour vous permettre d'anticiper parfaitement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Capacité de couchage, superficie du lieu, praticiens présents selon les soins (médecins, aides soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue), ou encore les unités de soins spécialisées faisant partie de l'établissement : vous obtiendreztous les renseignements caractéristiques de la structure médicalisée.
Quels sont les services et activités proposés en matière de maintien du lien social et de loisirs dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie tente de répondre à vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs, les moyens de transport et la localisation de l’établissement.