La Girandière Louis Aragon – Résidence service senior à HEM | Nord

59510 Hem
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Services d'aide à la personne

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

Autres prestations

  • Accueil

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 98

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France conduira à une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 400 000 personnes d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l’association de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, le soutien provenant des proches pourrait décliner à cause du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées nettement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour réaliser les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de ressources. Par contre, la part restant à la charge du bénéficiaire est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Afin de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement assure quelques services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.