2 maisons de retraite à SALIES DU SALAT (31)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à SALIES DU SALAT pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à SALIES DU SALAT et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Haute-Garonne sur Essentiel Autonomie.

2 maisons de retraite à SALIES DU SALAT (31)

EHPAD Les Jonquilles à SALIES DU SALAT | Haute-Garonne
3 Boulevard du Sel
31260 Salies du Salat
TELEPHONER: 
05 61 90 52 78
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
63.08 €
Dernière mise à jour le : 
28 mars 2018
Résidence Les Senioriales Salies du Salat à SALIES DU SALAT | Haute-Garonne
Résidence services senior
31260 Salies du Salat
TELEPHONER: 
05 62 47 94 95

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : bien que la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accentuer de 50% d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, le soutien émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la part restant à la charge de la personne est fortement impactée par les ressources de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Attention toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (sur le plan nationale, environ 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous dépendant ?
Accédez à la liste complète des établissements spécialisés accessibles dans votre ville. Précisez votre demande en vous appuyant sur plusieurs paramètres, tels que les tarifs de logement journaliers, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de sélectionner votre résidence en fonction de son accréditation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé .
Vous avez également la possibilité de rechercher d’autres établissement dans votre département spécialisées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.