1 maison de retraite à SAINTE TERRE (33)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à SAINTE TERRE pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à SAINTE TERRE et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Gironde sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à SAINTE TERRE (33)

Résidence Le Verger d'Anna à SAINTE TERRE | Gironde
8 Le Grand Jeannot
33350 Ste Terre
TELEPHONER: 
05 57 49 86 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
85.2 €
Dernière mise à jour le : 
29 mars 2018

Les rapports de l’INSEE sont irrévocables et interpellent. D'ici quelques années, la mutation démographique de la population mènera, à une hausse notoire du nombre de personnes âgées dépendantes dans le pays. En augmentant de 400 000 environ, on devrait en recenser 1 200 000 d'ici 2040.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, le soutien découlant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient foncièrement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation appelle à une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de ressources. Toujours est-il, la part demeurant au dépens de la personne est fortement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession.
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Un de vos proches est âgé et dépendant, et vous recherchez une maison de retraite ou d’un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) situé dans une municipalité à proximité de chez vous ?
Découvrez l'ensemble des établissements spécialisés accessibles dans votre ville. Spécifiez votre demande via plusieurs critères, comme les tarifs de logement journaliers, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez également choisir votre établissement en fonction de son accréditation à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé (permanent, temporaire, jour, nuit...).
Vous avez aussi la possibilité de découvrir d’autres établissement dans votre département spécialisées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.