1 maison de retraite à SAINTE LUCE SUR LOIRE (44)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à SAINTE LUCE SUR LOIRE pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à SAINTE LUCE SUR LOIRE et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans le Loire-Atlantique sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à SAINTE LUCE SUR LOIRE (44)

EHPAD La Rose des Vents à SAINTE LUCE SUR LOIRE | Loire-Atlantique
20 Rue de Petit Chassay
44980 Ste Luce sur Loire
TELEPHONER: 
02 40 25 73 25
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
54.31 €
Dernière mise à jour le : 
12 avril 2018

Dans quelques années, en France, le vieillissement démographique se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait augmenter de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien émanant des proches est susceptible de diminuer à cause du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors dépendants. De plus, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient sérieusement changer, selon les modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale pension locale réservée aux seniors de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette allocation, peuvent continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas attribuée en fonction des pensions de la personne âgée, il reste cependant à acquitter une partie variable qui dépend des ressources perçues du foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide financière permet à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont accès à l’APA, également.

Un de vos proches est âgé et dépendant, et vous êtes à la recherche d’une maison de retraite ou d’un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) situé dans une municipalité à côté de votre lieu de résidence ?
Accédez à l'ensemble des établissements spécialisés accessibles dans un rayon proche de chez vous. Affinez votre demande en vous appuyant sur plusieurs paramètres, comme les tarifs de logement à la journée, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez aussi sélectionner votre établissement en fonction de son accès à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé .
Vous pouvez étoffer votre champ de recherches et découvrir toutes les structures médicalisées et maisons de retraire de votre département sur Essentiel Autonomie.