1 maison de retraite à SAINT JEAN DE SAUVES (86)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à SAINT JEAN DE SAUVES pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à SAINT JEAN DE SAUVES et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Vienne sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à SAINT JEAN DE SAUVES (86)

EHPAD Le Pré Saint-Jean à SAINT JEAN DE SAUVES | Vienne
11 bis Rue Georges Moreau
86330 St Jean de Sauves
TELEPHONER: 
05 49 89 33 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
68.52 €
Dernière mise à jour le : 
24 mai 2018

Dans une vingtaine d'années, le vieillissement de la population française conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : si la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, est en passe de faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance est voué à sensiblement diminuer, amoindrissant alors l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles également, amenées à être modifiées, et résulteront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. Toujours est-il, la part demeurant au dépens de la personne est directement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’APA).

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou d’une maison de retraite dans une municipalité près de chez vous pour un proche âgé en situation de perte d'autonomie ?
Plusieurs paramètres vous donnent la possibilité d’affiner votre demande, comme le tarif par jour d’hébergement, l'accréditation de la structure à l’aide sociale ou bien encore l'existence d’une unité Alzheimer et/ou d'une USLD (Unité de Soins Longue Durée) dans l’établissement. Vous trouverez ainsi la liste des structures spécialisées remplissant vos critères dans votre ville.
Vous pouvez aussi rechercher d’autres établissement dans votre département adaptées pour les personnes âgées dépendantes.