1 maison de retraite à SAINT GERMAIN DU PLAIN (71)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à SAINT GERMAIN DU PLAIN pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à SAINT GERMAIN DU PLAIN et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Saône-et-Loire sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à SAINT GERMAIN DU PLAIN (71)

EHPAD de Saint Germain du Plain à SAINT GERMAIN DU PLAIN | Saône-et-Loire
Route de Baudrière
71370 St Germain du Plain
Téléphone: 
03 85 47 32 05
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
50.85 €
Dernière mise à jour le : 
14 mai 2018

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique conduira à une augmentation du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accentuer de de moitié plus d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l’association de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA.

La combinaison de ces deux forces, est en passe de attester d' une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance devrait notablement diminuer, amoindrissant ainsi l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles aussi, vouées à évoluer, et relèveront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première pension locale destinée aux personnes âgées de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette allocation, peuvent continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas versée selon des ressources de la personne âgée, il reste tout de même à verser une partie variable définie à partir des ressources perçues du foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’APA, de même.

Un de vos parents ou proches est âgé et dépendant, et vous êtes à la recherche d’une maison de retraite ou d’un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) situé dans une localité votre municipalité ?
Accédez à l'ensemble des établissements spécialisés accessibles près de chez vous. Spécifiez votre recherche via plusieurs critères, tels que les prix d’hébergement journaliers, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez aussi sélectionner votre résidence en fonction de son autorisation à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé .
Vous avez également la possibilité de rechercher d’autres structures dans votre département spécialisées pour les personnes âgées dépendantes.