5 maisons de retraite à SAINT CLAUDE (39)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à SAINT CLAUDE pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à SAINT CLAUDE et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans le Jura sur Essentiel Autonomie.

5 maisons de retraite à SAINT CLAUDE (39)

EHPAD Cantou La Pomme d'Or à SAINT CLAUDE | Jura
14 Rue Bonneville
39200 St Claude
TELEPHONER: 
03 84 45 05 34
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
61.62 €
Dernière mise à jour le : 
29 mars 2018
EHPAD Cantou Lançon 1 à SAINT CLAUDE | Jura
Rue Auguste Lançon
39200 St Claude
TELEPHONER: 
03 84 42 19 75
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
61.62 €
Dernière mise à jour le : 
29 mars 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
EHPAD Cantou Lançon 2 à SAINT CLAUDE | Jura
Rue Auguste Lançon
39200 St Claude
TELEPHONER: 
03 84 42 17 24
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
61.62 €
Dernière mise à jour le : 
25 avril 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
EHPAD du Centre Hospitalier  à SAINT CLAUDE | Jura
2 Montée de l'Hôpital
39200 St Claude
TELEPHONER: 
03 84 41 33 33
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
59.64 €
Dernière mise à jour le : 
29 mars 2018
USLD du Centre Hospitalier Louis Jaillon à SAINT CLAUDE | Jura
2 montée de l'Hôpital
39200 St Claude
TELEPHONER: 
03 84 41 33 33
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
60.61 €
Dernière mise à jour le : 
29 mars 2018

Dans quelques années, en France, le vieillissement démographique mènera à une augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes : même si la durée de vie moyenne de la population en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
La bonne prise en charge des personnes dépendantes dépend des actions combinées des parents ou enfants et des professionnels aidants, dans ce que l’on peut qualifier de solidarité familiale. Mais aussi d’une solidarité collective qui se matérialise par des aides financières, telles que l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance émanant des proches pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. En outre, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont le statut nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toutefois, la part demeurant à la charge de la personne est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide permet au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des allocataires obtenant l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous souhaitez rechercher un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de dépendance avec des besoins particuliers dans une municipalité votre municipalité ?
Décidez parmi les différents paramètres tels que : la présence d’une unité spécifique pour les patients atteints de la maladied’Alzheimer ou d’une unité de Soins Longue Durée (USLD), les tarifs quotidiens d’hébergement, l'accréditation de l’établissement à l’aide sociale, les différents modes d’accueil de la structure(permanent, temporaire, jour, nuit), etc. Retrouvez la liste de tous les établissements médicalisés, en phase avec vos paramètres de recherche, dans votre ville.
Vous pouvez aussi rechercher d’autres structures dans votre département adaptées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.