1 maison de retraite à ROCHE LA MOLIERE (42)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à ROCHE LA MOLIERE pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à ROCHE LA MOLIERE et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Loire sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à ROCHE LA MOLIERE (42)

Foyer Résidence Le Parc à ROCHE LA MOLIERE | Loire
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
11 rue Victor Hugo
42230 Roche La Molière
TELEPHONER: 
04 77 90 50 70

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation significative du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent compter sur l’association de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l’aide provenant des proches est susceptible de diminuer à cause du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors dépendants. De plus, les frais relatifs à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées foncièrement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale ressource départementale versée aux seniors de 60 ans minimum, estimées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, sont aptes à continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas versée selon des ressources de la personne âgée, il reste cependant à régler une partie variable qui dépend des ressources du foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de faciliter une entrée dans un établissement pour personnes âgées. Attention cependant, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous souhaitez trouver un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de dépendance avec des besoins précis dans une ville à côté de votre lieu de résidence ?
Plusieurs éléments vous permettent de spécifier votre demande, tel que le tarif par jour de résidence, l'autorisation de la structure à l’aide sociale ou bien encore l'existence d’une unité Alzheimer et/ou d'une USLD (Unité de Soins Longue Durée) au sein de l’établissement. Vous trouverez donc la liste des structures médicalisées correspondant à vos critères près de chez vous.
Etalez votre recherche pour voir l'ensemble des établissements médicalisés et des maisons de retraite dans votre département sur Essentiel Autonomie.