7 maisons de retraite à REMIREMONT (88)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à REMIREMONT pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à REMIREMONT et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans les Vosges sur Essentiel Autonomie.

7 maisons de retraite à REMIREMONT (88)

Résidence du Parc à REMIREMONT | Vosges
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
1 Place du Batardeau
88200 Remiremont
Téléphone: 
03 29 62 42 62
Résidence La Paltrée à REMIREMONT | Vosges
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
4 ter rue du Grand Jardin
88200 Remiremont
Téléphone: 
03 29 23 39 08
Centre Hospitalier de Remiremont à REMIREMONT | Vosges
1 rue Georges Lang
88204 REMIREMONT
Téléphone: 
03 29 23 41 41
EHPAD Le Châtelet à REMIREMONT | Vosges
6 rue du Lit d'Eau
88200 Remiremont
Téléphone: 
03 29 62 29 01
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
56.26 €
Dernière mise à jour le : 
23 mai 2018
Maison de Retraite l'Accueil à REMIREMONT | Vosges
6 Place Jules Méline
88200 Remiremont
Téléphone: 
03 29 23 08 77
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
47.06 €
Dernière mise à jour le : 
23 mai 2018
Résidence Léon Werth à REMIREMONT | Vosges
12 Avenue Julien Méline
88200 Remiremont
Téléphone: 
03 29 23 41 27
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
53.14 €
Dernière mise à jour le : 
31 mai 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
USLD du Centre Hospitalier à REMIREMONT | Vosges
1 Rue Georges Lang
88200 Remiremont
Téléphone: 
03 29 23 41 41
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
47.71 €
Dernière mise à jour le : 
2 mai 2017

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance devrait connaître une augmentation remarquée dans les années à venir, compte tenu principalement du vieillissement de la population en France. Même sion constate que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie d'ici 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent avoir confiance en l’association de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, le soutien provenant de l’entourage familial est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors dépendants. En outre, les frais relatifs à l'APA devraient fortement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut implique une aide pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est directement impactée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière permet à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est toutefois pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH bénéficient de l’APA, de même.

Vous souhaitez trouver une maison de retraite ou un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) pour un de vos proches en situation de dépendance dans une municipalité à proximité de votre lieu de résidence ?
Accédez à la liste complète des établissements spécialisés accessibles dans votre ville. Précisez votre demande en vous appuyant sur plusieurs critères, comme les prix d’hébergement journaliers, la présence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de choisir votre résidence en fonction de son accréditation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé (permanent, temporaire, jour, nuit...).
Vous avez aussi la possibilité de rechercher d’autres structures dans votre département adaptées pour les personnes âgées dépendantes.