2 maisons de retraite à PLESTIN LES GREVES (22)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à PLESTIN LES GREVES pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à PLESTIN LES GREVES et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans les Côtes-d'Armor sur Essentiel Autonomie.

2 maisons de retraite à PLESTIN LES GREVES (22)

EHPAD Le Gall à PLESTIN LES GREVES | Côtes-d'Armor
Kerscrignac
22310 Plestin les Grèves
TELEPHONER: 
02 96 35 65 78
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
49.08 €
Dernière mise à jour le : 
22 mars 2018
Maison de Retraite Notre Dame à PLESTIN LES GREVES | Côtes-d'Armor
30 Rue de Kergus
22310 Plestin les Grèves
TELEPHONER: 
02 96 35 62 16
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
54.02 €
Dernière mise à jour le : 
22 mars 2018

Les études de l’INSEE sont remarquables. D'ici quelques années, en France, la mutation démographique de la population amènera, à une augmentation significative du nombre de personnes âgées en situation de dépendance dans le pays. En augmentant de 400 000 environ, elles devraient être 1 200 000 d'ici 2040.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. En effet, l'assistance provenant des proches est susceptible de décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. En outre, les frais incombant à l'APA sont censées nettement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère aide locale destinée aux personnes âgées d'au moins 60 ans, estimées en perte d’autonomie et qui, via cette allocation, peuvent continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas allouée selon des pensions de la personne âgée, il reste tout de même à payer une partie variable qui dépend des ressources perçues du foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide financière permet à la personne concernée d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent aussi l’APA).

Vous souhaitez trouver une maison de retraite ou un EHPAD pour un de vos proches ou parents dépendant dans une municipalité à proximité de chez vous ?
Plusieurs paramètres vous permettent de spécifier votre demande, comme le tarif par jour de résidence, l'autorisation de la structure à l’aide sociale ou bien encore l'existence d’une unité Alzheimer et/ou d'une USLD (Unité de Soins Longue Durée) au sein de l’établissement. Vous obtiendrez donc la liste des structures médicalisées remplissant vos critères dans votre ville.
Vous pouvez également découvrir d’autres établissement dans votre département spécialisées pour les personnes âgées dépendantes.