4 maisons de retraite à NEGREPELISSE (82)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à NEGREPELISSE pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à NEGREPELISSE et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans Tarn-et-Garonne sur Essentiel Autonomie. Tarn-et-Garonne

4 maisons de retraite à NEGREPELISSE (82)

Résidence Les Essentielles  à NEGREPELISSE | Tarn-et-Garonne
Résidence services senior
6 rue Pierre Perret
82800 Négrepelisse
Téléphone: 
05 63 68 88 80
Etablissement public de santé - Hôpital Turenne  à NEGREPELISSE | Tarn-et-Garonne
335 rue des Fossés
82800 NEGREPELISSE
Téléphone: 
05 63 25 02 50
EHPAD de l'Hôpital Turenne à NEGREPELISSE | Tarn-et-Garonne
355 Rue des fosses
82800 Nègrepelisse
Téléphone: 
05 63 25 02 50
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
55.8 €
Dernière mise à jour le : 
31 mai 2018
EHPAD Résidence Eugène Aujaleu  à NEGREPELISSE | Tarn-et-Garonne
Rue de la Piscine
82800 Nègrepelisse
Téléphone: 
05 63 24 67 70
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
57.23 €
Dernière mise à jour le : 
22 mai 2018

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique mènera à une augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes : même si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de 400 000 personnes d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide découlant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont le statut requiert une assistance pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. En revanche, la partie restant au dépens de la personne est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide financière permet à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir également l’APA).

Vous êtes en recherche d'un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou d’une maison de retraite dans une commune à côté de votre lieu de résidence pour un parent ou proche âgé en situation de perte d'autonomie ?
Découvrez l'ensemble des établissements spécialisés accessibles dans votre commune. Précisez votre demande via plusieurs critères, tels que les tarifs d’hébergement à la journée, la présence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez aussi sélectionner votre résidence en fonction de son autorisation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé .
Vous pouvez élargir votre périmètre de recherches et découvrir toutes les structures spécialisées et maisons de retraire de votre département sur Essentiel Autonomie.