6 maisons de retraite à MONTBELIARD (25)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à MONTBELIARD pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à MONTBELIARD et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans le Doubs sur Essentiel Autonomie.

6 maisons de retraite à MONTBELIARD (25)

EHPAD Maison Joly à MONTBELIARD | Doubs
3 rue Pierre et Marie Curie
25200 Montbéliard
TELEPHONER: 
03 81 98 87 70
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
56.34 €
Dernière mise à jour le : 
26 mars 2018
EHPAD Résidence Surleau à MONTBELIARD | Doubs
42 Avenue Wilson
25200 Montbéliard
TELEPHONER: 
03 81 99 79 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
61.35 €
Dernière mise à jour le : 
21 mars 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
Korian Le Doubs Rivage à MONTBELIARD | Doubs
7 Avenue Georges Pompidou - ZAC des Portes du Jura
25200 Montbéliard
TELEPHONER: 
03 81 31 30 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
71 €
Dernière mise à jour le : 
22 mars 2018
Logement Foyer Jean Bossière à MONTBELIARD | Doubs
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
8 rue Desazars de Montgaihard
25200 Montbéliard
TELEPHONER: 
03 81 91 04 87
Résidence Pierre Hauger à MONTBELIARD | Doubs
2 Avenue Georges Pompidou
25200 Montbéliard
TELEPHONER: 
03 81 71 74 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
62.56 €
Dernière mise à jour le : 
21 mars 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
USLD Maison Joly  à MONTBELIARD | Doubs
3 rue Pierre et Marie Curie
25200 Montbéliard
TELEPHONER: 
03 81 98 88 46
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
56.31 €
Dernière mise à jour le : 
26 mars 2018

Selon les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait connaître une augmentation remarquable dans les années à venir, en raison particulièrement du vieillissement de la population en France. Même si la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie en 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions d'aide, comme l'APA.

L'association de ces deux types d'aides, est en passe de faire constater une mutation importante dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance devrait notablement diminuer, amoindrissant par conséquent le poids de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l'APA seront, elles aussi, amenées à changer, et relèveront principalement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une aide pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la partie demeurant au dépens de la personne est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Attention toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH bénéficient de l’APA, également.

Vous recherchez une maison de retraite ou un EHPAD dans une municipalité à proximité de votre lieu de résidence pour les besoins d’un parent âgé et/ou en situation de dépendance ?
Plusieurs éléments vous donnent la possibilité de spécifier votre recherche, comme le prix par jour d’hébergement, l'accès de la structure à l’aide sociale ou bien encore la présence d’une unité Alzheimer et/ou d'une USLD (Unité de Soins Longue Durée) dans l’établissement. Vous obtiendrez donc toutes les structures spécialisées correspondant à vos critères dans un rayon proche de chez vous.
Vous avez aussi la possibilité de découvrir d’autres structures dans votre département spécialisées pour les personnes âgées en situation de dépendance.