1 maison de retraite à MONTAGNAC LA CREMPSE (24)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à MONTAGNAC LA CREMPSE pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à MONTAGNAC LA CREMPSE et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Dordogne sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à MONTAGNAC LA CREMPSE (24)

EHPAD Le Petit Gardonne à MONTAGNAC LA CREMPSE | Dordogne
Petit Gardonne
24140 Montagnac la Crempse
TELEPHONER: 
05 53 81 98 18
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
63 €
Dernière mise à jour le : 
21 mars 2018

Dans un avenir proche, le vieillissement démographique en France mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : même si la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de de moitié plus d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide émanant des proches est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. Par ailleurs, les frais relatifs à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient nettement croître, selon les modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première pension locale réservée aux personnes âgées de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, avec l'appui de cette allocation, sont aptes à continuer à réaliser les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas versée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste cependant à verser une partie variable définie à partir des ressources perçues du foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est toutefois pas le même que le nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont recours à l’APA, également.

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de perte d'autonomie avec des besoins précis dans une municipalité votre municipalité ?
Retrouvez toute une liste de critères (tarifs, type d’accueil, unité Alzheimer, USLD…) à sélectionner en fonction de vos préférences. Les critères de votre choix vous permettent de retenir l'établissement médicalisé dans un rayon proche de chez vous répondant au mieux à votre requête.
Vous pouvez également découvrir d’autres établissement dans votre département adaptées pour les personnes âgées en situation de dépendance.