1 maison de retraite à MARINGUES (63)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à MARINGUES pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à MARINGUES et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans le Puy-de-Dôme sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à MARINGUES (63)

EHPAD L'Ombelle à MARINGUES | Puy-de-Dôme
Rue Beaudet Lafarge
63350 Maringues
Téléphone: 
04 73 68 60 79
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
45.53 €
Dernière mise à jour le : 
19 avril 2017

Dans quelques années, en France, le vieillissement démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
La prise en charge des personnes de la dépendance dépend de deux types de soutien : l'implication venant de la famille, mais également l'entraide collective qui s'apparente à des solutions telles que l'APA par exemple.

La combinaison de ces deux forces, s’apprête à connaître une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne dépendante est voué à sensiblement baisser, amoindrissant alors l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l'APA seront, elles aussi, amenées à être modifiées, et relèveront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la partie restant à la charge de la personne est intimement influencée par les ressources de son foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement pour seniors. Attention cependant, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Vous souhaitez trouver une maison de retraite ou un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) dans une municipalité non loin de chez vous pour les besoins d’un proche âgé et/ou en situation de dépendance ?
Découvrez l'ensemble des établissements médicalisés accessibles près de chez vous. Spécifiez votre requête en vous appuyant sur de nombreux paramètres, comme les prix de logement journaliers, la présence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez également sélectionner votre résidence en fonction de son autorisation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé .
Vous avez également la possibilité de rechercher d’autres résidences dans votre département adaptées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.