1 maison de retraite à LAIGNELET (35)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à LAIGNELET pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à LAIGNELET et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Ille-et-Vilaine sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à LAIGNELET (35)

Résidence Sainte Anne à LAIGNELET | Ille-et-Vilaine
Allée Abbé Duval
35133 Laignelet
Téléphone: 
02 99 94 10 34
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
58.38 €
Dernière mise à jour le : 
7 avril 2017

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, d'après les études de l’INSEE, de l'augmentation que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance remarquable du nombre de personnes dépendantes à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l’aide provenant de l’entourage familial est susceptible de diminuer en raison du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors dépendants. Par ailleurs, les frais relatifs à l'APA sont censées nettement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère pension départementale destinée aux seniors de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette allocation, sont toujours capables de continuer à réaliser les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas attribuée selon des pensions de la personne âgée, il reste cependant à payer une partie variable définie à partir des ressources perçues du foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont limitées. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de perte d'autonomie avec des besoins particuliers dans une ville près de votre lieu de résidence ?
Accédez à la totalité des établissements médicalisés accessibles dans votre commune. Spécifiez votre requête en vous appuyant sur plusieurs paramètres, tels que les tarifs d’hébergement à la journée, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de sélectionner votre établissement en fonction de son accès à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé .
Vous pouvez aussi découvrir d’autres établissement dans votre département spécialisées pour les personnes âgées dépendantes.